Desire.m0i.un.mouton

La tête dans la laine.

Lundi 5 mai 2014 à 15:13

Quoi de mieux pour être franche que de tout mettre noir sur blanc d'un bloc ?



Je me suis entièrement donnée à toi. Pas à moitié, toute entière.

Malgré la peur que tu me brises, que tu recules face à l'attachement que tu pouvais avoir pour moi ou à la méfiance que tu peux ressentir.
Je ne t'ai donné aucune raison de ne pas me faire confiance. Et pourtant, c'est le cas. Depuis le début. Tu as mis du temps à me le dire mais ça me ronge depuis. Je suis encore plus effrayée à l'idée de te perdre. J'ai un affreux manque de confiance en moi et ce genre de détail m'affaiblit encore plus. 

Alors pour reprendre des forces, j'ai besoin de parler. De me confier à quelqu'un. Et d'avoir des avis différents de la part de gens n'ayant rien à avoir. J'ai ouvert mon coeur et mes peurs à Aurore, Gautier, Ophélie.. et Julien, que je connais à peine et qui a des vues sur moi. Certes, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus malin à faire mais il était là. Forcément qu'il était là, puisqu'il avait des intentions. Comme tu l'as si bien dit. Mais je n'y ai pas réfléchi, à vrai dire. J'avais juste besoin de parler, de me rassurer.

J'avais tellement de bordel dans ma tête, de questions sur nous, sur notre avenir. Je ne lui parlais pas pour avoir un plan de secours, loin de là. Je n'avais pas du tout envie de me séparer de toi.. mais je me disais que ça allait peut-être arriver, car j'avais du mal à te comprendre, à savoir si on était sur la même longueur d'ondes. Je ne te voyais que quand je le demandais. Tu ne me réclamais pas particulièrement et tes messages étaient très...très rares.

Sauf qu'aujourd'hui, je te connais mieux. Je commence à découvrir comment tu fonctionnes, j'ai réussi à te faire ouvrir un peu ton coeur. Vis à vis de nous, vis à vis de moi, vis à vis de ton ex. Je n'ai pas pris de nouvelles de ce Julien en 2 mois. Alors il est revenu vers moi pour en avoir. Et ça t'as fait péter un câble de savoir que je lui parlais toujours. Sauf que ce n'était pas le cas à ce moment-là. Et que j'ai été très claire avec lui au sujet de notre relation : purement amicale. "J'ai un copain, et ce n'est pas près de changer, ça se passe très bien." Par texto.

Le problème, c'est que sur Facebook, il m'est arrivé de ne pas contrer ses messages. Quand j'avais du mal à te cerner et que lui me disait "il y a des tas de mecs sympas qui seraient prêts à être là pour toi".. J'ai simplement répondu "c'est ce que je me dis parfois", sans lui mettre des idées dans la tête pour autant. Oui, je l'avoue, je n'aurais jamais du répondre ça. Mais je n'étais pas très optimiste à ce moment-là. Je me disais parfois que cette relation ne me satisfaisait pas pleinement parce que tu étais une grosse énigme pour moi.

Le truc, c'est que maintenant, depuis ces messages, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes entre nous.
De mon point de vue, du moins. 

Il nous est arrivés de faire des mises au point, mais ce n'était que pour mieux se comprendre. Même si parler de ton ex pendant quelques heures m'a fait du mal, j'ai enfin pu percer à jour ta petite tête. Savoir comment tu la considérais, tes regrets et ce que tu n'attends plus d'elle. Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est tes attitudes parfois extrêmes lorsque quelque chose ne te plait pas. Tu prends des décisions sur un coup de tête car tu ne vois que des choix négatifs de ma part. Je pars me reposer durant une soirée et veux être seule. Tu en conclus que je t'envoie bouler, ça t'énerve et tu appelles un taxi sans même me donner l'occasion de t'en empêcher. Tu as toujours tendance à croire que je te manipule et que je me fiche de toi... Alors que pas du tout. Tu ne vois apparemment pas comme quelqu'un de bien.. d'où le manque de confiance en moi ?

Je ne vois pas ce que je pourrais ajouter de plus, à part que je pense avoir trouvé une sorte d'équilibre. Entre ce que tu es, ce que tu veux et ce que je suis. Ne crois pas que je suis fausse avec toi, c'est tout le contraire. J'essaye de tout faire pour me livrer à toi mais tu as juste l'air de vouloir toujours éviter le dialogue... Je ne te connais pas encore mais je veux que ça arrive un jour.

Essaye juste de te laisser porter, sans penser au lendemain...


http://desire.m0i.un.mouton.cowblog.fr/images/IMG0177-copie-1.jpg
Par Esmeralda le Dimanche 11 mai 2014 à 0:32
Hey, je cherchai un endroit pour parler un peu tranquille moi aussi...

Moi je me laisse porter sans penser au lendemain... Et tant que je fais ça je reste avec elle. Mais dès que je me met à y penser, je le vois pas avec elle... C'est pas contre elle... Vraiment! Je l'aime! Mais je me sens pas prêt, j'ai tellement envie de voir d'autres personnes, d'avoir plus d'expériences. J'arrive pas à cultiver mon jardin... Et j'ai trop de respect pour elle, pour lui faire du mal.

J'ai pas mon équilibre...

Par contre désolé... Cet endroit c'est le tien.

Quoiqu'il en soit, fait toujours ce qu'il faut pour être heureuse. Moi c'est ce que j'attends de toi. Faudrait pas qu'on en arrive à ce qu'on s'est dit pour nos trente ans.
Par Desire.m0i.un.mouton le Vendredi 16 février 2018 à 3:00
C'est toujours pas gagné.

(Et c'est pas que MON espace, la liberté d'expression est la^^)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://desire.m0i.un.mouton.cowblog.fr/trackback/3264700

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast