Desire.m0i.un.mouton

La tête dans la laine.

Dimanche 22 avril 2018 à 23:49

Décidément, ce mois est plein de sagesse.

Après avoir écrit mes derniers articles, j'ai continué à cogiter pas mal, à pleurer, à crier, à ne pas savoir par où aller. La formation que j'ai faite n'a clairement servi à rien :  toutes les entreprises m'envoient bouler pour manque d'expérience et ça me gonfle sérieusement... Alors que faire ? Un taf alimentaire qui ne me plaît pas ? A vrai dire, en y réfléchissant bien, même le métier auquel je devais accéder grâce à cette formation ne m'emballait pas plus que ça... 

Coincée dans une vie où je tourne en rond, et où je continue à recevoir des leçons de mon père parce qu'à 29 ans, je n'ai quasiment pas cotisé à la retraite, que je n'ai pas acheté de maison ou d'appartement, que je ne suis pas mariée et que je n'ai pas en projet d'avoir des enfants. 


Et puis, je me suis posé une question simple : qu'est-ce que j'aime ? Qu'est-ce qui pourrait me motiver à travailler chaque matin ? Mes études initiales : la traduction. Oui, mais les agences m'avaient recalées parce que je n'avais pas fini le Master. Du coup, à 24 ans, j'avais abandonné très vite. Je venais tout juste de quitter le milieu scolaire et avait vraiment très peur de travailler. Me lancer en freelance ? Encore moins ! Je doutais beaucoup trop de moi-même, de mes capacités alors, démarcher les clients pour  trouver de travail, c'était hors de question. Je n'aurais jamais été capable de me lancer là-dedans. Donc j'ai choisi la facilité.

Sauf que maintenant, je regrette de ne pas avoir suivi cette voie...Parce que les langues, c'est toute ma vie. Il n'y a pas un jour depuis que j'ai quitté la fac où je n'ai pas pratiqué l'anglais. J'en avais besoin et j'en ai toujours besoin.

Il y a quelques mois, en plein pendant mes recherches de travail dans le transport, j'ai postulé chez Hermès, la boîte sous-traitante de Netflix chargée de la traduction de leurs médias.Et j'attendais tellement leur réponse, j'avais tellement envie d'être prise. Même là, j'ai commencé à me rendre compte que j'avais raté quelque chose en changeant de voix il y a 5 ans. Et que j'avais terriblement envie d'y retourner.

Mais par où commencer ?

Postuler dans des agences auraient mené à la même conclusion qu'avant. Et puis bosser dans un bureau, ça me rebute pas mal... Je me penche alors sur la question de l'auto-entreprise. Je ne suis plus la même qu'il y a 5 ans, cette option est clairement envisageable. Aujourd'hui, j'ai conscience de mes capacités et j'en doute beaucoup moins qu'avant. En parallèle de mes recherches de boulot, j'ai commencé à donner des cours d'anglais et de français à des adolescents en difficulté. Et ça porte ses fruits, je vois bien que je suis compétente et que mes connaissances en langues sont solides. (Mais je ne veux pas devenir prof) Leur niveau s'est clairement amélioré.

Donc la traduction freelance. Visiblement, si je me mets à mon compte, je conserve l'intégralité de mes allocations chômage (même si elles sont foutrement faibles) donc je ne serai pas livrée à moi-même. Je sais que je vais beaucoup en chier les premiers mois -si j'avais su, j'aurais commencé bien avant- mais c'est possible. J'ai lu des témoignages, parlé avec des traducteurs en activité qui m'ont donné des conseils...

Je suis reboostée. Pour la première fois depuis longtemps, je sais ce que je veux faire. Après 5 ans dans le monde du travail à faire de la merde. C'est risqué, certes, mais si je veux vraiment que ça marche, il n'y a pas de raison que ça tombe à l'eau. J'ai les capacités, j'ai la motivation et -bientôt- suffisamment d'informations pour me lancer. Après, bien sûr, c'est un autre monde... Mais l'administratif ne me fait pas peur et, vu mon caractère, c'est une évidence que bosser seule est exactement le mode de travail qu'il me faut.


http://desire.m0i.un.mouton.cowblog.fr/images/0091.jpg
Dans les prochains mois, même si j'ai fini sous un pont, j'essaierai de trouver une connexion wifi décente pour vous tenir au jus :)
Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://desire.m0i.un.mouton.cowblog.fr/trackback/3278916

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast